Cette année, plusieurs villes françaises ont fait appel à Prismaflex pour réaliser des œuvres culturelles d’envergure : Saint Étienne avec Reframe lors de la biennale du Design, Vienne pour son festival de Jazz et Marseille Provence 2013 pour mettre en avant l’exposition « Tribulation d’une goutte d’eau » de l’artiste Luc Pages. Cet engouement dépasse les frontières, en Afrique du Sud Prismaflex accompagne le cabinet d’architecte 26’10 basé à Johannesburg pour la réalisation de l’exposition « Housing and the Informal City« . Les visuels de l’exposition, au total 67 m², ont été imprimés sur du Graph’it à 1080dpi pour une vue de très près.

Le Graph’it est une matière exclusive développée par Prismaflex. Cette matière sans PVC, très légère et infroissable, ne nécessite aucune confection et se fixe sans colle. La toile Graph’it se tend et s’accroche facilement sur un profil grâce à son système de scratch.

 graphit_profiltapisserie_southafrica_CREDITPHOTO-(3) graphit_profiltapisserie_southafrica_CREDITPHOTO-(4)

graphit_profiltapisserie_southafrica_CREDITPHOTO-(8)

Crédit Photo : Marlboro South, by 26’10 south  Architects, the University of Johannesburg and the Goethe Institut

Répondre